Cap sur le Nord : Du 23 au 31 mai (Tromso > Cap Nord)

2 juin 2019 5 Par L'Envol à Vélo

TROMSO – ALTA

550 km ! L’objectif se rapproche…

Nous quittons Tromso sous le soleil, et profitons ainsi de paysages fantastiques (une fois de plus me direz vous). Nous croisons une dernière fois Senja du regard, et nous nous projetons sur le futur proche, avec l’objectif d’arriver à Alta en 4 jours.

Le premier jour nous prendrons nos deux derniers ferry norvégiens (oh yeah), et les deux sont gratuits pour les cyclistes (oh yeaaaaaah). Les deux traversées nous emmènent de part en part des Alpes de Lyngen : Chaîne de montagne encadrée par deux fjords, avec la plupart de ses sommets autour de 1500 m d’altitude. Le point culminant étant à 1833m, soit plus haut que le massif jurassien.

Ce massif est mondialement connu, notamment pour y pratiquer le ski de randonnée. Nous croiserons d’ailleurs un groupe d’Autrichiens, lors de l’attente du 2ème ferry, venus ici pour quelques jours pour enfiler les peaux, et skier jusqu’à la mer.


D’ailleurs, en sortant de ce 2ème et dernier ferry, un pêcheur nous parle :
« Antoine » ?

Quoi ? Hein ? Qui nous connaît en plein nord Norvégien ?

L’homme se rapproche.. et nous reconnaissons Michel ! Il nous avait gentiment accueilli dans son camping car au milieu des Lofotens, un jour de tempête, et voilà que nos chemins se recroisent !

Christa et lui sont montés jusqu’à Alta, et redescendent gentiment vers l’Allemagne à présent.
Nous allons donc planter notre tente pas très loin de l’arrivée du ferry, à côté du camping car après que Michel nous ait invité pour la soirée. Le temps de planter les sardines, Michel nous rejoint avec 2 cabillauds pêchés entre temps, et nous propose de nous les cuisiner ! Royal.

Ainsi, bis repetita, nous sommes conviés dans le camping car pour manger du bon poisson frais et pour partager une bouteille de rouge, 11 jours après.


Nous nous quittons après un café le lendemain matin… encore un sacré coup du destin !


Plus que 450 km !

Alta se rapproche également. La route se fera plus vallonnée et nous passerons quelques cols, nous offrant des vues splendides.


Nous prendrons également notre premier tunnel interdit aux cyclistes.. (pas biiien). La cause ? L’état de la route secondaire.. On vous laisse juger ! (en sachant qu’on avait encore 200m à monter)


Nous aurons le doit à des intermittences pluie/soleil, les quelques jours avant notre arrivée sur Alta :

Nous recevons un accueil génial à Alta, par Frida. Une vraie Nordiste de 20 ans à qui les nuits sans fin de l’hiver et les jours sans fin de l’été ne font pas peur ! Nous sommes reçus chaleureusement dans la maison familiale, dégustons un vrai bon repas bien assaisonné par ses soins puis nous avons le droit à une visite guidée de la ville, avec notamment sa cathédrale originale, qui nous plait beaucoup !


La vue depuis la maison est fantastique, notamment vers minuit :


Frida vient de finir son service militaire. Elle vient de s’inscrire sur Couchsurfing car elle part la semaine suivante en voyage en Europe avec deux amies via inter rail. Leur parcours les conduira à Paris pour la fin de leur voyage, c’est donc naturellement que Noëmi demande à ses parents s’ils seraient d’accord et disponibles pour les héberger ! L’affaire est conclue et nous trouvons ça extra!


ALTA – CAP NORD

Plus que 233 km… plus grand chose

28 mai : Alta – (Un peu avant) Oldefjord.
104,2 km – 1076 D+

Nous quittons Alta doucement dans la matinée, le temps est beau, le ciel est bleu et le vent est globalement avec nous. Ainsi nous voulons en profiter et essayer de faire le maximum de km ce jour ci.

Quelques km après avoir quitté la ville nous attaquerons une jolie côte nous emmenant sur un fantastique plateau.


Nous y passerons 60km avant de redescendre à Skaidi. Un deuxième plateau, plus petit, nous attend et nous y remontrons en nous disant que nous y camperons. Pas de chance, c’est du marécage de partout, les seuls m2 secs sont ceux de la route. On trouve un coin minuscule qui longe la route, de trop près. On regarde par hasard sur internet s’il y’a des aires de repos dans le coin : Alleluia, il y’en a une 6km plus loin !

On continue et croisons les doigts pour qu’on trouve notre bonheur : on bouge un peu une table de pique nique et c’est bon, on peut se caler !

Plus que 129 km..

29 mai – Oldefjord – Kafjord
79km – 572 D+

Nous descendons du plateau pour rejoindre la côte qui nous mènera vers le grand nord. Nous arrivons également à la bifurcation vers le sud et vers la Finlande, route que nous prendrons plus tard. En attendant, c’est parti pour un aller retour de 2x 129 km vers le cap nord !

Nous longerons la cote toute la journée.

Nous y croiserons des copains français, qui en reviennent :
https://petitageneau.wixsite.com/lespetitsavelo

En plein échange sur les itinéraires

La météo annonçant un temps désastreux le 30 mai, nous avons prévu de trouver un coin à l’abri pour la nuit, et potentiellement pour la journée du lendemain, ce qui est chose faite :

Ce coin, sous un balcon inhabité, se trouve dans le village qui accueillait autrefois le ferry pour le cap nord, remplacé en 1993 par un fameux tunnel, que nous emprunterons le jour d’après :

7 km de tunnel sous la mer, altitude min -212m, pourcentage de montée max : 10%


30 mai – Kafjord – Skirpsfjord
37,3 km – 517 D+

Plus que 60km

Reveil tardif, au calme. Comment ça au calme ? Check météo, effectivement la perturbation est passée plus au nord, et il fait beau dans la journée.

Nous repartons donc en se demandant si ça va passer. Nous passons déjà le tunnel, avec Noëmi qui n’est pas rassurée :

Nous passons Honningsvag, puis commençons la montée.

Lors de celle ci, de gros nuages se présentent en face. En voyant aussi le nombre de véhicule nous dépassant (majoritairement des camping car Allemands), on se dit qu’on sera peut être plus tranquille tôt le matin.

Nous regardons la météo à nouveau : ça s’est dégradé, et la nuit s’annonce sport. Nous décidons de planter la tente sur place, à côté d’une réserve d’eau potable (pratique!).
Nous passons effectivement une « nuit » dantesque :


31 mai – Skipsfjord – Cap Nord – Bismarhold
71,1 km – 1320 D+ (24,3km – 660 D+ pour le cap Nord).



Le réveil a été calé sur l’heure d’arrivée du soleil : 2h. La météo est plutôt fiable via le site local (yr.no), ainsi nous partons à 3h30 sur nos vélos, prêts pour cet objectif.

Une grosse vingtaine de km à parcourir : facile ! En fait pas tant que ça…

On monte sur un 1er plateau, à 300m, d’où on aperçoit le cap au loin :


Nous redescendons ensuite à 100m pour grimper à nouveau sur un plateau, le bon cette fois.

A noter que nous croiserons énormément de rennes ces quelques jours, le dernier ne faisant pas exception.


Toujours sous le soleil, nous arrivons à 6h au fameux globe, seuls !



Nous profiterons de l’instant, de la vue et aussi… d’un petit déjeuner à volonté bien mérité dans le centre du cap nord !

Nous ne nous rendons pas trop compte que notre premier objectif est déjà atteint et nous repartirons bien repus, sens inverse, direction la Finlande !